Sabaideeeeeeeee !

Notre entrée au Laos représente beaucoup de choses : l’arrivée en Asie du Sud-Est, le départ de l’Empire du Milieu, et le trait d’union avant notre arrivée en Thaïlande pour les retrouvailles avec Benoit, le Papa de Martin.

20171023-DSCF5141-Asie-Laos

Un des nombreux temples de Luang Prabang

20171019-DSCF5053-Asie-Laos-Laos

Echange d’argent juste avant le passage frontière : Flo est concentrée 😉

20171019-DSCF5054-Asie-Laos-Laos

On y est !

Dès nos premiers coups de pédale, si d’un côté la route n’est plus aussi lisse que les deux derniers mois, de l’autre nous ne sommes pas dépaysés : de multiples travaux ont lieu sur les premiers km (et un peu partout en fait !) ; tous réalisés par des entreprises chinoises. Nous trouverons d’ailleurs sur notre route plusieurs restaurants chinois qui nous rappelleront à quel point nous avons apprécié ce pays !

20171022-DSCF5122-Asie-Laos

Construction de barrage par… Power China ! Ils sont forts ces chinois !

Nos premières centaines de km se déroulent sur la même « famille géographique » que le Sud du Yunnan : une forêt dense, et des collines . Pas de repos pour les pralines, ça monte, ça descend, ici le plat n’existe pas !

20171021-DSCF5098-Asie-Laos

Au Nord du Laos, avant Luang Prabang nous roulons pendant quatre jours dans une zone assez reculée. Les villages sont pauvres, parfois les maisons sont de simples huttes sur pilotis fabriquées avec les matériaux disponibles autour du village : bois, branches, feuilles. Nous mangeons souvent la même choses matin, midi et soir : des soupes de nouilles. Nous avons une fois demandé du riz et la réponse d’un adolescent parlant anglais a été claire : ici vous êtes dans la campagne, il n’y a pas de riz, juste des nouilles. Il y a souvent un ou deux points d’eau dans les villages et pendant l’après midi des groupes d’hommes et de femmes viennent se laver le corps et les cheveux avec un tissu noué autour de leur taille ou de leur poitrine.

20171020-DSCF5071-Asie-Laos

Des cochons happy !

20171020-DSCF5074-Asie-Laos

Nous nous sommes plusieurs fois demandés pourquoi une telle différence de richesse avec la Chine voisine. Après tout au vu du climat et de l’altitude sur ces premiers km, la culture du thé aurait pu être développée par exemple. C’est quelque jour plus tard qu’une première explication nous a été donnée par Annette, une cycliste rencontrée l’an dernier en Cappadoce. Lors de la guerre du Vietnam les Vietcongs transportaient leurs munitions à travers le Laos. Pour les stopper les USA ont bombardé le Laos entre 1964 et 1973 : 260 millions de bombes ont été lachées, et 30% soit 78 millions n’ont pas explosé. Ce qui fait du Laos le pays le plus bombardé (par rapport à sa superficie) de l’histoire. Presque tous les jours au Laos des personnes meurent suite à l’explosion de bombes datant de cette époque : dans les champs de riz, sur les chemins, en forêt.  Cela ralentit grandement le développement du Laos, puisque toute exploitation nouvelle de terre comporte des risques d’explosion. Tout cela explique notamment pourquoi les villages sont constitués presque uniquement de maisons longeant la route, avec quasiment aucune rue perpendiculaire à la route. Plus d’informations www.uxolao.org

20171020-DSCF5076-Asie-Laos

Dans les villages, nous avons eu un accueil incroyable de la part des enfants, les « Sabaïdiiiii » (bonjour) ont résonné à nos oreilles, et leurs sourires nous ont illuminé nos journées ! Avec les adultes c’était un peu différent car nous avons régulièrement senti plutôt de l’indifférence à notre passage si les enfants n’étaient pas présents.

 

20171021-DSCF5078-Asie-Laos

Sabaideeeeee !

Comme souvent les enfants vont à l’école en vélo, Martin a régulièrement fait la course avec de petits garçons ! Les filles sont plus tranquilles, avec leur uniforme constitué d’une jupe et souvent abritées du soleil par des parapluies qu’elles tiennent d’une main, le guidon de vélo dan l’autre.

20171019-DSCF5061-Asie-Laos-Laos20171022-DSCF5126-Asie-Laos

Notre première grosse ville après 4 jours de vélo a été Luang Prabang. On était un peu préparés, mais ça nous a fait quand même un petit choc, cette ville est très touristique ! Après plus de 2 mois sans voir quasiment aucun touristes le centre de Luang Prabang est empli de blancs en vacances, et tout y est adapté pour plaire aux occidentaux : décos de restaurants, plats proposés, magasins, etc.

Le gros avantage c’est que nous avons pu arrêter pendant deux jours notre régime de soupe de nouilles. Nous avons mangé des pizzas au feu de bois, avec du vrai fromage ! Bonheur intense !

Pour le goûter nous avons pu déguster les pains au chocolat de la boulangerie « Banneton », héritage du passé colonial français. Flo avait repéré cette boulangerie depuis plusieurs mois ! Quel bonheur de se sentir un peu à la maison ! Nous nous sommes même fait un plaisir pour le second soir avec un resto français, et Martin a pu déguster le « juicy steack » dont il rêvait depuis le Tadjikistan !

20171022-DSCF5130-Asie-Laos

Une pizzaaaaaaaaaaaaaaa ! 

20171023-DSCF5142-Asie-Laos

Dans un temple à Luang Prabang

Après Luang Prabang il nous restait 5 petits jours de vélo pour atteindre Vientiane la capitale au bord du Mékong. Nous avons encore passé de belles journées dans la forêt. Nous nous sommes calés sur le rythme du soleil : lever vers 6h30 et coucher vers 20h ! Cela nous permettait de rouler quelques heures au frais le matin, avec toujours cette brume accrochée aux arbres et à la route.

20171022-DSCF5114-Asie-Laos

Sur la route nous avons croisé les sources chaudes de Naxi, où une petite Guesthouse familiale nous a régalé de bon Pad Thai après une baignade dans un bassin naturel et légèrement fumant.`

20171026-DSCF5159-Asie-Laos

20171026-DSCF5160-Asie-Laos

Piments-bronzette sur le bord de la route

20171026-DSCF5173-Asie-Laos

Une petite sieste à l’ombre 

20171026-DSCF5199-Asie-Laos

Juste avant d’arriver aux sources, le ciel prend les couleurs du couchant

20171026-DSCF5203-Asie-Laos

Les sources chaudes avant Naxi, quel plaisir à la fin d’une journée de vélo !

La journée suivante a été une des plus belles de notre voyage, de grands pics rocheux, sortant de cette forêt dense, verte et brumeuse. Martin était très inspiré et nous nous sommes très régulièrement arrêtés pour prendre des photos et admirer ces splendides paysages.

20171027-DSCF5213-Asie-Laos

Et c’est reparti le lendemain matin !

20171027-DSCF5214-Asie-Laos

Brume du matin

20171027-DSCF5224-Asie-Laos

Mer de nuage au dessus du fleuve rouge

20171027-DSCF5227-Asie-Laos

20171027-DSCF5232-Asie-Laos

Ca en met du temps pour se lever !

 

20171027-DSCF5239-Asie-Laos

Chapeau pointu

20171027-DSCF5243-Asie-Laos

Voilà pourquoi c’est une de nos plus belles journées à vélo !

20171027-DSCF5312-Asie-Laos20171027-DSCF5317-Asie-Laos

20171027-DSCF5319-Asie-Laos

Pause déjeuner !

20171027-DSCF5325-Asie-Laos

20171028-DSCF5336-Asie-Laos

C’est beau mais il fait chaud !!!

Le dernier jour avant Vientiane a été un peu plus classique avec des routes droites et bordées de villages. La monotonie de la route étant vite oubliée face à l’activité assez débordantes qui l’environne : nombreux marchands de bords de route vendant fruits, légumes, viande, barbecue de bananes, scooters débouchant de partout etc.

Pour notre dernière nuit avant de rejoindre la capitale nous trouvons une guesthouse avec une chambre toute simple, donnant sur un beau jardin. Nous avons repéré un restaurant juste à côté, où nous nous rendons après notre « douche Lao » grâce à la jarre remplie d’eau et au petit sceau qui nous permet de nous asperger. Le restaurant est fermé, et le prochain se trouve à 5km ! Nous sommes rapidement sauvés par un jeune Lao vendant des fruits et légumes sur un petit stand devant sa maison. Il part convaincre sa maman de nous préparer quelque chose. Quelques minutes plus tard il nous convie chez lui où nous attend un vrai festin ! Poêlée de légumes verts frais, oeufs au plat, bambou et sticky rice. Notre hôte se fait un plaisir de pratiquer son anglais avec nous. Nous passons une très bonne soirée ! Une fois de plus c’est un imprévu qui nous fait passer une de nos meilleures soirée au Laos.

20171028-DSCF5338-Asie-Laos

Notre sauveur !

20171029-DSCF5344-Asie-Laos

Woof !

Le lendemain dans la matinée nous arrivons à Vientiane. Nous sommes à quelques km à vol d’oiseau de la ferme de Benoît et Chalao ! Un croissant au beurre s’impose. Nous nous promenons dans la capitale, et le soir un nouveau petit plaisir culinaire : un restaurant du Sud-Ouest, vin rouge et cuisse de canard confite ! Pas folles les pralines 😉

Le lendemain matin nous passons la frontière de la Thaïlande, presque étonnés que le Laos soit déjà terminé après une dizaine de jours ! Après la Chine tout nous parait petit !

 

20171029-DSCF5360-Asie-Laos

Passion croissant

14 réflexions sur “Sabaideeeeeeeee !

    • Vous aussi vous avez mangé de trop bonnes pizzas et croissants ? Hihi
      Comme je le disais à Claire-Marie on n’a même pas eu tant l’impression de parler de bouffe c’est ça le pire ! Hihihi
      Gros bisous nos chouchoux préférés

      J'aime

  1. Bonjour,
    je suis nouveau sur votre blog et je suis avec délectation votre aventure à vélo, merci beaucoup de partager vos impressions et vos jolies photos du Laos.
    À bientôt

    J'aime

  2. Ouah vous êtes déjà en Asie du Sud Est, félicitations ! Que de km parcourus !
    Nous on vient d’arriver à Phu Quoc au Sud du Vietnam (par avion) pour voir les parents de Johan quelques jours. Quel est la suite de l’itinéraire après la Thaïlande ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s