La folle route vers Istanbul

Après deux semaines en Grèce et de retour à notre culture, nous repartons en « voyage » en Turquie. On y retrouve un mélange d’ambiance du Kosovo, de Macédoine et d’Albanie. C’est aussi le retour des sourires, des likes, des « Hello », des gamins qui nous courent après. La frontière n’est donc pas qu’un trait sur la carte ! D’ailleurs cette dernière est l’une des plus étrange que l’on ait traversée.

Fouilles de voiture du côté grec, patrouilles de militaires Grecs 30km avant la frontière, un pont avec des militaires Grecs et Turcs en armes. Sur le pont matérialisant la frontière, des grands drapeaux flottent de part et d’autre.

Des tours de contrôle permettent aux deux pays de se « surveiller ». Des barbelés nous guident vers la Turquie. On arrive à un vrai check point comme à Coëtquidan (^^), on nous fait signe de nous rendre à un n-ième contrôle. Mais les derniers contrôles sont plutôt détendus et on fait rigoler les Turcs à venir en tandem en Turquie depuis la France ! Ils s’amusent à prononcer nos noms sur nos passeports.

Les Pralines sont toutes heureuses d’arriver Turquie, signe que Istanbul se rapproche !

image

On arrive le soir dans la ville frontière d’Ipsala. Depuis quelques jours le ramadan a commencé (« Ramazan » ici en Turquie). On nous propose de venir manger dans le centre ville à 20:57 mais le temps de prendre la douche et de regarder un peu la Suède de Zlatan à l’Euro, on arrive un poil trop tard… Pas grave on mangera un bon burek et quelques baklava avec un bon petit thé turc 🙂 Ils font bien plaisir ces petits thés. Enfin un pays pour les Pralines où on peut boire du thé à tous les coins de rue et à n’importe quelle heure ! En Macédoine et en Albanie, on nous servait de la camomille ou une infusion fruit rouge chimique quand on demandait un thé… il fallait voir la tête de Martin quand son infusion aux bonbons arrivait…

Le lendemain matin on teste le kebab poulet en guise de petit déjeuner ! Ça passe super bien avec un thé et un petit lait fermenté !

image

Pour aller à Istanbul depuis la frontière, il n’y a grosso modo que deux possibilités. Soit prendre la grande route direction Istanbul, soit descendre une autre grande route vers le détroit de Dardanelles puis prendre un bateau pour Istanbul. Initialement nous comptions sur la seconde option mais pour de multiples raisons nous étions indécis. Dans ces cas là on tire pile ou face.
Au croisement des deux routes, nous lançons donc la pièce. Et cette fois, la face d’Attaturk a choisi pour nous : nous irons directement à Istanbul. Nous savions que la route serait compliquée car certaines personnes nous en avaient parlé…

image

image

Grande déception pour Martin : le café Boeing du bord de route n’est pas de notre côté…

image

On roule donc pendant 3 jours sur une deux fois double voie, en profitant de la voie d’arrêt d’urgence. Contrairement à ce que nous ont dit certaines personnes, les Turcs font très attention à nous, et bien sûr on a plein de supporters. Même les camions sur la voie en face nous klaxonnnent !

À 80km avant Istanbul ça se complique un peu, le trafic se densifie mais pas de quoi déstabiliser les Pralines !

image

Les Pralines ont été « solides sur les appuis » sur l’arrivée à Istanbul. Pralinette regardait les pédales et pédalait de toute ses forces pour assurer la vitesse minimum pour éviter de trop zigzaguer. Tandis que Pralinou avait le regard fixé 2m devant cramponné au guidon pour éviter le moindre faux pas ! Ça et les 33°C , on a bien eu chaud !

image

Quelle récompense en arrivant aux abords du détroit de Bosphore… quelle joie d’arriver enfin à Istanbul par ses propres moyens !

image

Et nous voilà après plus de 4269km parcourus devant Sainte Sophie ! 😀

image

image

Une réflexion sur “La folle route vers Istanbul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s