Vers la Caspienne et direction le désert !  🇮🇷 

Nous repartons de Téhéran direction Mashhad le 24 mai. Devant nous, un peu plus d’une semaine de vélo vers l’Est avec nous l’espérons l’acceptation de notre visa turkmène à la clef !

La sortie de Téhéran est un peu difficile. Pas forcément à cause de la conduite iranienne comme on pourrait le croire : en Iran les automobilistes ont les yeux partout pour éviter mobylettes, carrioles, etc. Alors on s’est toujours senti en sécurité sur la route. Par contre il y a beaucoup de camions et ces derniers émettent souvent une fumée noire très désagréable. Ajouté au bruit généré par un traffic très dense, cette première journée a été intense !

La course avec un camion !

Le soir nous avons pu dormir à l’arrière d’un petit restaurant. Quand c’est difficile de trouver un spot pour du camping sauvage nous demandons très souvent aux restaurants, ou à des particuliers de camper à l’arrière de chez eux. Méthode très efficace qui nous permet de nous sentir en sécurité dans les zones très urbanisées !

Resto et camping, on a même pu prendre une douche, le grand luxe !

Après la sortie de Téhéran nous roulons dans des paysages désertiques qui ressemblent à ceux que nous apercevions à travers la vitre dans notre train entre Yazd et Téhéran. Il fait très chaud ! Nous prenons l’habitude de faire une petite sieste après le déjeuner ce qui nous permet de ne pas rouler pendant les heures les plus chaudes ! Et nous profitons de notre récente découverte : les nougats « gaz » spécialité d’Ispahan aux pistaches et à l’eau de rose existent en version glacée. Flo ne manque pas d’en trouver pour toutes les pauses goûter de l’après-midi !

Une seconde après être arrivés sur l’aire de la station essence, il me faut une sieste maintenant tout de suite !

Miam miam les glaces Gaz pistache et rose !

Après 2 jours 1/2 de pédalage désertique et ayant du temps devant nous on décide de bifurquer vers le Nord. On va passer la chaîne de montagne Alborz et ensuite longer la Caspienne. Objectif : un peu plus de douceur et, au moins pour la traversée de l’Alborz de plus petites routes comme on les aime. Nous avons de la place sur la bande d’arrêt d’urgence mais nous en avons vraiment marre des grosses routes (mais dans le Nord de l’Iran il est souvent difficile de trouver des alternatives).

Cette décision nous réserve 2 jours de vélo dans de très beaux paysages d’abord très arides puis de plus en plus verts.

On roule enfin sur de petites routes dans la nature

 

Les sandwichs aux chips, y’a que ça de vrai !

Réveil-mouton depuis notre tente. Bêêêêêêê

Les policiers iraniens, qui se sont refait une beauté avant la photo, chemise dans le pantalon ! Ils ont bien demandé à Flo de ne pas prendre leur pied en photo pour qu’on ne voit pas qu’ils sont en sandales 😉

Pause chai alors qu’on redescend vers la Caspienne

Quand on regarde une vue satellite de l’Iran on voit bien la zone verte le long de la mer Caspienne. Les iraniens appellent cette zone « the jungle ». Quand nous redescendons vers la Caspienne, l’air devient humide, on se croirait vraiment en Asie du Sud-Est. C’est aussi ici que le riz est cultivé pour l’ensemble de l’Iran. Nous voilà donc partis pour une journée de vélo dans les rizières ! Un fort contraste avec nos journées précédentes dans le désert. L’Iran n’a pas fini de nous surprendre !

Rizière iranienne

Nous arrivons à Sari côté Caspienne et alors que nous cherchons un endroit pour camper (parc ? warmshower ?) Mahmoud arrête sa voiture et nous demande « Do you need help ? ». Il nous propose de camper dans son « orange garden » à 8 km de là. Et comme on est fatigués il vient nous chercher en pick-up avec son cousin ! Tellement gentils.

Première soirée chez Mahmoud ❤ ❤ ❤

Finalement après une première soirée passée avec sa famille, nous sommes invités à dormir à la maison. Et on s’y sent tellement bien qu’on va finalement rester 3 nuits ! Au programme repos, baignade dans le puits du cousin, barbecue, dégustation de fraises en direct du champs, coucher de soleil sur la Caspienne, et surtout beaucoup d’échange avec la grande famille de Mahmoud (ils cultivent principalement oranges et pêches et dans la grande propriété toutes les maisons sont celles de frères, cousins, oncles…). La soirée commence à une petite dizaine et se termine à 40 ! Mahmoud et sa femme Zahra ont habité 4 ans en Angleterre et sont rentrés en même temps que nous en Iran ! La chaleur des iraniens et leur famille les ont convaincus de rentrer vivre ici. On a vraiment passé des moments incroyables avec eux qui resteront gravés dans notre mémoire. En Iran et dans leur famille on s’est vraiment senti comme à la maison et ça fait un bien fou !

Fish barbecue


Et plouf dans le puits !

Vue sur les orange gardens

Plus on est de fous plus on rit !

Organic strawberries !

Ballade à la mer !


Mais nous devons repartir, même si nous avons maintenant prévu de prendre un bus pour rejoindre Mashhad, après ces quelques jours sans vélo ! Nous pédalons 2 jours et prendrons un bus depuis Gorgan. Le soir en cherchant un endroit pour camper un berger nous propose de le suivre jusqu’à chez lui. Et c’est parti pour une soirée de mime, et une nuit à l’étage de sa cabane avec juste notre tente intérieure pour nous protéger des moustiques.

La cabane du berger

Lampe à pétrole et sauterelle


Cookies à la cannelle pour le petit-déjeuner !

Le lendemain alors que nous nous dirigeons vers Gorgan pour attraper un bus nous tentons sans grand espoir de téléphoner à l’ambassade turkmène pour  nos visas. Et là nous sommes doublement chanceux : nous les avons du premier coup, et ils nous confirment que notre demande a été acceptée ! Hourrraaaaa !! Danse de la joie ! Arrivés à Gorgan nous prenons le bus pour Mashhad où nous sommes accueillis par Myriam et sa famille.

Arrivée chez Myriam nous sommes accueillis avec un superbe gâteau au chocolat !

A Mashhad, nous récupérons d’abord nos Visas, sans pouvoir boire une petite bière pour fêter ça. C’est ballot quand même !!! Et nous visitons le mausolée de l’Imam Reza avec Myriam. On a même droit à un guide personnel et un photographe qui nous mitraille pendant toute la visite ! Ca nous fait bien rire ! Avant de démarrer la visite, on a été dans un hôtel pour manger cachés (c’est Ramadan !) et le gérant a beaucoup échangé avec Myriam qui lui a tout expliqué de notre voyage. Il a alors appelé le mausolée en leur parlant de nous et en insistant pour qu’on soit bien accueillis ! Le mausolée de l’Imam Reza est un lieu saint très important pour les chiites et de nombreux pelerins viennent le visiter. Les femmes doivent avoir les pieds couverts, et porter le tchador (et pas uniquement le foulard hijab). D’où le magnifique style de Flo : sandales/chaussettes et tchador trop court !

Nous passons une fois de plus de très bons moments avec Myriam. Elle parle très bien anglais et part pour un mois de vélo entre Yerevan (Arménie) et Istambul dans une semaine avec un groupe de cyclistes iraniens. Elle s’entraîne tous les jours pour son voyage et est en pleins préparatifs. Elle nous impressionne, elle a une sacré volonté ! Pas facile d’être une femme cycliste en Iran !

Mausolée de l’Imam Reza

Non le tchador de Flo n’est pas trop court !

Cyclist hot chocolate

Nous partons de Mashhad et avons trois jours pour rejoindre la frontière turkmène, ce qui nous permettra de nous reposer une demi journée avant le marathon ! Ces derniers jours de vélo en Iran sont particulièrement agréables car nous roulons sur de petites routes, mais déjà avec le vent de face… comme pour nous préparer au Turkménistan. Nous passons notre avant-dernière nuit avec des ambulanciers iraniens et Martin se refait la main pour quelques parties de PES ! (PES pour les non initiés, c’est un jeu de video de foot qui a bercé notre enfance …. et encore maintenant ^^)

Premier camping dans le désert avant le Turkmenistan

Oulalala c’est bon le petit déjeuner !

Pause à l’ombre bien méritée et thé à la cardamome

Qui veut du bon pain frais ?!! Nous ! Nous !

Un PES ! Deux superbes matchs Bayern vs Barcelone 🙂

2 réflexions sur “Vers la Caspienne et direction le désert !  🇮🇷 

  1. Chapeau ! C’est dingue le nombre de locaux que vous rencontrez et qui vous accueillent si gentiment ! Même si le sandwich au chips ne fait pas rêver, c’est vraiment dépaysant de vous lire et de regarder vos photos ! Merci 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s