Волим те Србија !

image

On est tombé amoureux de la Serbie… voilà une semaine que nous y sommes et nous sommes sous le charme ! On y est arrivé par la frontière entre Slavonie (région agricole de Croatie) et la Voïvodine en Serbie, zone aussi plate que la précédente. On n’avait jamais vu de plaines aussi « plates » hihi.

image

Après une escale à Belgrade ville fort sympathique qui fera l’objet d’un autre poste, nous avons mis le cap sur le sud qui est bien plus vallonné. Mais si on a ce coup de foudre pour la Serbie c’est plus pour les gens que l’on rencontre. Déjà qu’en Croatie nous avions plein de supporters, ici ce sont les coups de klaxons, les coucous des enfants, les pouces levés qui rythment nos journées. Et surtout les serbes ont le sens de l’hospitalité. On se fait inviter à boire un verre, à manger, à dormir, à visiter quelque chose tous les jours ! Et pour être honnête, ça rend tout simplement heureux de faire des rencontres simples et sincères comme cela !

Dès le passage de la frontière, nous avons été invités boire une пиво (pivo = bière), bien entendu nous avons préféré un petit чај – à prononcer « chaï » comme en Inde, au sri Lanka ! (Devinette : de quoi parle t-on ?)

Notre périple en Serbie nous a ensuite conduit à Novi Sad (en Voïvodine) où nous avons été accueilli à « Eko Kurir », le club des bike messenger de Novi Sad. Une chaleureuse soirée passée entre amis – on se sent très vite proche lorsqu’on est accueilli avec un verre de Rakia – à discuter de musique serbe, de politique française, des plats à goûter en Serbie, de la guerre (sujet qui revient à chaque rencontre) et du Kosovo (autre sujet sensible dans la région). D’ailleurs Martin est tout content de pouvoir discuter de ces sujets lors de nos rencontres pour écouter ce que pensent les gens sur place des évènements en Yougoslavie. Et c’est très intéressant, car les points de vue diffèrent selon les âges. Les jeunes de notre génération ne l’ont pas vécu directement, et en subissent les conséquences : les relations entre pays balkaniques sont complexes …
Dejan le responsable d’Eko Kurir, nous a vraiment reçu comme si l’on était de sa famille, et ça fait chaud au coeur 🙂 Il était déçu qu’on parte si tot, il avait plein de choses à nous montrer à Novi Sad et dans les environs. Pralinette en avait la larme à l’oeil quand on l’a quitté…

image

C’est sûrement le plus dur en Serbie, on doit souvent refuser les invitations car sinon on n’arriverait jamais à Istanbul 🙂

Après Novi Sad, nous nous sommes offerts une petite pause à Belgrade, capitale de la Serbie. Là encore, on s’est fait inviter à manger et on se retrouve rarement seul sans discuter hihi.

On a tenté en vain de reprendre l’eurovelo 6 mais en Serbie c’est un peu différent de la Loire ! Quasi impraticable,du coup marche arrière et c’est parti pour la route ! Les gens respectent notre présence et nous encourage avec klaxons et « like » !

image

image

La descente vers le sud montagneux s’est fait remarquer par un nouveau problème mécanique avec le tandem. La vérité, c’est qu’on a cassé la chaîne à cause de notre fameux plateau qui déconne, juste avant de franchir un pont en pleine ville…

Du coup « La bête » comme on la surnomme, s’est offert une petite séance de bichonnage.

image

Strinhja qui nous accueillait ce soir là, a pu nous conduire directement au magasin. Quelle chance dans notre malchance ! Changement du plateau qui pose problème depuis Munich, changement de chaîne (la 3e !). Du coup on a une en rabe, et on se fait envoyer un plateau en backup de France (merci PA !).

image

« Davaï » ou « La bête » est ressortie en pleine forme de cette séance, et arbore désormais un très joli autocollant du magasin de Kragujevac ! (Tu verras PA, ça passe bien ^^). Le tandem c’est la sagesse du vélo et l’art de la patience ! Il faut en permanence être à l’écoute du moindre bruit, en prendre soin, et rouler à son rythme. La moindre maladresse ne pardonne pas.

Strinhja notre ami de Kragujevac ne parlant pas anglais, nous avons découvert la discussion par « Google traduction ». Ça donne des situations très rigolotes !

image

Malheureusement cette année le printemps n’est pas terrible en Europe. On s’imaginait rouler sous le soleil ,et nous voilà affronter la pluie et les orages tous les 2/3 jours. On garde l’espoir en arrivant en Grèce 🙂 Depuis la Slovénie, nous « parlons » quasiment la même langue et dans quelques jours nous allons devoir apprendre quelques bases d’Albanais puisque nous arrivons proche du Kosovo !

image

image

On va être tout triste de quitter notre petite Serbie chérie, mais apparemment les pays qui nous attendent sauront nous consoler ! Croates et Serbes nous parlent de la Macédoine comme le berceau de la civilisation hihi.

2 réflexions sur “Волим те Србија !

  1. Salut aux courageux,
    message de Sven : merci de me faire voyager, assis dans mon fauteuil et au sec !!
    message de Clarisse : moi aussi, je suis ravie de vous suivre, et surtout de toutes les belles rencontres que vous faites. L’hospitalité des Balkans n’est vraiment pas une légende !
    Pour Martin, si ça peut être utile, voici mon accès au Courrier International : clarisven@hotmail.fr / c53s46
    Plein de bises, et on vous souhaite du soleil !
    Clarisse

    Date: Sat, 21 May 2016 18:20:11 +0000
    To: clarisven@hotmail.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s